Imprimer ses affiches à la maison - Sérigraphie

Publié le par Ian

La propagande politique passe en grande partie par les tracts et les brochures samizdat* qu'on retrouve dans les infokioskes de la plupart des lieux autonomes. Mais l'affichage reste un moyen indispensable de faire de la propa, de diffuser des rendez-vous d'action et des revendications à un « public » plus large. Le problème est qu'on est souvent obligé de débourser du fric dans les imprimeries ou de pirater les administrations dans lesquelles travaillent nos potes.

 

Pour ce qui est des affiches, on a pourtant d'autres solutions, comme la sérigraphie. Fabriquer son matos à sérigraphie est quelque chose de somme toute assez simple. Ce n'est pas l'idéal, mais ça permet de dépanner et de réaliser ses affiches loin des regards indiscrets.

 

séri7

 

Après avoir bricolé notre table à sérigraphie, on voulait partager avec vous la notice de montage. Voilà donc une manière de s'y prendre :

 

Dans un premier temps il faut se procurer tout le matériel, ce qui peut coûter assez cher si on décide de tout acheter, ou des clopinettes si on fait de la récup. A l'achat, rien que pour la planche, on en a eu pour 55 euros.

 

Liste du matériel utilisé :

 

- 8 équerres chaise de 60 mm.

- 8 équerres chaise de 30 mm.

- 2 presses de marquetterie (« serre-joints »).

- 2 charnières coulis en zinc (22 x 10).

- 1 tasseau brut en pin (6,0 x 4,2 cm) de 2,40 m.

- 2 tasseaux bruts en pin (3,0 x 3,0 cm) de 2,40 m.

- 1 baguette en pin (2,0 x 0,5 mm) de 2,0 m.

- 1 planche d'agglo de 90 x 50 cm, épaisseur 2,0 cm.

- 1 planche d'agglo de 70 x 50 cm, épaisseur 1,0 cm.

- 1 rouleau de scotch chaterton noir.

- 60 vis agglo.

 

 

séri1

 

Dans un premier temps on assemble le socle (planche d'agglo 90 x 50) avec le reste de la table.

 

La planche d'agglo de 90 x 50 cm servira de socle. Il faut qu'elle soit suffisament épaisse (2 cm) pour ne pas être transpercée par les vis.

 

Le tasseau de 6,0 x 4,2 cm est coupé en trois morceaux de 50 cm de long chacun.

 

Le premier est fixé à 8,5 cm du bord du socle, à la verticale, grâce aux équerre 60 mm. Les trois autres morceaux sont fixés à l'horizontale à 15 cm du premier et à 15 cm l'un de l'autre, vissés par en dessous au socle. Puis on fixe dessus la planche agglo de 70 x 50 cm, en veillant bien à ce quelle soit à 4,0 cm du premier tasseau.

 

 

séri2

 

Sur le tasseaux vertical, on visse les deux charnières à 2,0 cm des bords. Grâce à de la colle forte et du chaterton (ou de la soudure) on fixe ensuite une presse sur chaque charnière, de façon à ce que les presses reposent sur la planche lorsque les charnières sont ouvertes.

 

On peut fabriquer ensuite, avec le chaterton et la baguette de bois arrondie (coupée en deux morceaux de 68 cm et un morceau de 50 cm) un rebord tout autour de la planche à sérigraphie, puis représenter l'emplacement des différents formats papiers des futurs posters (A4, A3 et A2).

 

 

séri3

 

Le plus compliqué est de réaliser un écran qui soit parfaitement rectangulaire. Pour cela, on peut couper le premier tasseau 3,0 x 3,0 cm en deux morceaux de 70 cm et deux morceaux de 44 cm, qui seront fixées ensemble grâce aux petites équerres 30 mm pour former un rectangle de 70 x 50 cm correspondant aux dimensions de la planche à sérigraphie.

 

Sur le cadre en bois devra ensuite être fixée de la soie à maille ouverte 43/80 (43 fils au cm/carré), en prenant soin de bien la tendre au maximum. Si on ne s'en sort pas, il vaut mieux acheter un cadre tout fait, mais il est difficile d'en trouver un qui fasse 70 x 50 cm (la grande taille classique est 60 x 50 cm).

 

 

séri4

 

Pour finir, on pourra construire au dessus de la planche un arceau pour accrocher les hallogènes nécessaires à l'insolation, en découpant par exemple le second tasseau 3,0 x 3,0 cm en deux morceaux de 70 cm et un morceau de 50 cm, fixés ensemble par deux équerres 60 mm. L'hallogène sera ensuite suspendu en éclairant vers le bas, avec les moyens du bord (dans notre cas, des mousquetons). Attention, cette méthode est un peu bancale, alors à vous de trouver plus malin.

 

 

séri5

 

Pour ce qui est du matériel nécessaire à la sérigraphie en elle-même, voici la liste :

 

- dispositif d'insolation (lampes halogènes). C'est lui qui fera réagir (durcir) la photo-émulsion.Serigraphie (14)

- encres à base de solvants et photo-émulsion associée.

- encres acqueuses et photo-émulsion résistante à l'eau (Water-Resistant).

- râcle d'enduction, pour déposer l'émulsion sur l'écran.

- râcle d'impression, pour faire passer l'encre à travers la maille.

- bouche-pore, pour retoucher les écrans dont l'insolation n'aura pas été parfaite.

- dégraissant, dégraveur et bombe de colle repositionnable en spray.

 

 

séri6

 

Pour procéder à la sérigraphie, on vous invite à visiter ces quelques sites qu'on a trouvé, qui sont pas mal expliqués, bien que ce soient des sérigraphies sur tee-shirt :Serigraphie (15)

 

Séri Suisse

 

Le Blog de Fat Mat

 

Grafitee


Whe

 

 

Slava.

 

 

* samizdat : du russe самиздат ("fait soi-même"). Système clandestins de propagande et de diffusion d'écrits dissident en URSS. Par extension, système de diffusion dissidente clandestine.

Commenter cet article

Apprenti 03/07/2012 12:49

Bonjour Ian,

merci de ce tuto!
auriez-vous un dessin avec des lignes de côtes précises et un schéma de montage?

merci infiniment par avance

Ian 14/11/2012 23:11



Désolé pour le délais. Malheureusement, je n'ai pas ces éléments.


En espérant qu'entre temps vous avez trouvé ce qu'il vous fallait